Perspective Médicale

Philips Azurion permet de raccourcir la durée des thérapies assistées par imagerie

*

Informations de contact

* Champ requis
*
*
*
*
*
*
*
*
*
En spécifiant la raison pour laquelle vous souhaitez être contacté, nous pourrons vous fournir un meilleur service.
We work with partners and distributors who may contact you about this Philips product on our behalf.
*
*
*

Final CEE consent

Face à des procédures toujours plus complexes et à une demande difficile à prédire, l'hôpital St. Antonius aux Pays-Bas a cherché des moyens d'améliorer l'efficacité clinique et opérationnelle de ses salles d’interventions vasculaires.

L'hôpital a été l'un des premiers au monde à se doter de Philips Azurion, la plate-forme de thérapie assistée par imagerie de nouvelle génération.

Une étude validée par un organisme indépendant a révélé que grâce à la nouvelle salle interventionnelle, l'hôpital St. Antonius avait engrangé des améliorations significatives en termes de flux de travail. L'hôpital est maintenant en mesure de traiter un patient de plus par jour. La moyenne actuelle est de 6 à 8 patients par jour, soit des centaines de patients en plus pris en charge chaque année.

Client

Hôpital St. Antonius, Pays-Bas

Défi

Améliorer l'efficacité opérationnelle et clinique tout en maintenant la qualité des soins et la satisfaction du personnel.

Résultats

  • Raccourcissement de 12 % de la durée de préparation du patient
  • Réduction de 17 % de la durée de la procédure
  • 28 % de réduction du temps passé en salle après la procédure
  • Réduction de 25 % du nombre de procédures programmées achevées en retard
  • Renforcement de la pertinence de l'imagerie et du traitement
  • Possibilité de traiter un patient de plus par jour

Nous souhaitons vous informer et vous inspirer. Inscrivez-vous pour recevoir les derniers articles de Perspective Médicale.

Avec Philips Azurion, nous avons maintenant la possibilité de traiter un patient de plus par jour, sans faire l’impasse sur la sécurité des malades ou la qualité des soins. »

Marco van Strijen

Docteur en médecine, radiologue interventionnel à l'hôpital St Antonius

Situé dans la province d'Utrecht (centre des Pays-Bas), l'hôpital St. Antonius est un établissement de soins de santé néerlandais de premier plan. Il propose un large éventail de spécialités médicales. L'hôpital est localisé sur trois sites et traite plus de 93 000 patients par an.

Défi

À l'instar de nombreux établissements médicaux dans le monde, l'hôpital St. Antonius fait face à une demande d'interventions cardiovasculaires toujours plus complexes, difficilement prévisible. Face à cette tendance, il était devenu nécessaire d'accroître l'efficacité opérationnelle et clinique des salles d'intervention.
 

En 2015, il a fallu rénover une des salles existantes. L'hôpital s'est donc mis en quête d'une solution susceptible de soutenir sa stratégie interventionnelle à long terme. L'ambition était d'accélérer les flux de travail tout en préservant l’excellente qualité des soins et en améliorant la satisfaction du personnel et des patients.

Solution

L'hôpital St. Antonius a fait appel à un partenaire, en l’occurrence Philips, pour l'aider à réinventer la salle interventionnelle. L'hôpital a été l'un des premiers au monde à se doter de Philips Azurion, la plate-forme de thérapie assistée par imagerie de nouvelle génération. Développée en étroite collaboration avec les cliniciens, la plate-forme prend en charge un large éventail de procédures interventionnelles.
 

« La mise en œuvre des thérapies assistées par imagerie est en plein essor. Dans ce contexte, il faut que les nouveaux systèmes soient intuitifs et faciles à utiliser pour permettre aux cliniciens d’effectuer rapidement et efficacement les interventions, confie Marco van Strijen, docteur en médecine, radiologue interventionnel à l'hôpital St Antonius. Avec Azurion, nous avons pu adapter notre flux de travail. Nous pouvons désormais prendre en charge plus de patients en une seule journée, sans compromettre la sécurité des malades ou la qualité des soins. »

 

Ensemble, l'hôpital St. Antonius et Philips ont aussi exploré des pistes en vue d’encore mieux rentabiliser les salles. Ils ont notamment analysé l'agencement de l’installation et les données relatives aux procédures.

La mise en œuvre des thérapies assistées par imagerie est en plein essor. Dans ce contexte, il faut que les nouveaux systèmes soient intuitifs et faciles à utiliser pour permettre aux cliniciens d’effectuer rapidement et efficacement les interventions. »

Marco van Strijen

Docteur en médecine, radiologue interventionnel à l'hôpital St Antonius

Résultats

L’hôpital St. Antonius a participé à une étude exhaustive menée sur deux ans sur les effets de la plate-forme Azurion et son flux de travail clinique sur son service de cardiologie interventionnelle.
 

Validée par un organisme indépendant* et publiée en novembre 2017, l’étude a révélé que l'utilisation d'Azurion par les cliniciens s’était traduite par des gains de temps importants, notamment une réduction de 17 % de la durée moyenne des interventions, un recul de 12 % du temps de préparation en salle des patients et une baisse de 28 % du temps passé en salle après la procédure.
 

Dans l'ensemble, ces améliorations permettront à l'hôpital St. Antonius de traiter un patient de plus par jour, soit en moyenne de 6 à 8 patients par jour. Des centaines de patients en plus seront ainsi pris en charge chaque année.

Les gains de temps se sont aussi traduits par une réduction de 25 % du nombre de procédures programmées terminées en retard, ce qui a entraîné des économies d’heures supplémentaires et a contribué à accroître la satisfaction du personnel.

En savoir plus sur Philips Azurion?

Le service vasculaire interventionnel de l'hôpital Saint-Antoine peut maintenant traiter 1 patient de plus par jour.