Informations Presse

sept. 21, 2020

Jeunes médecins : eHealth a été importante durant la crise du COVID-19

  • L'enquête Philips Future Health Index 2020 montre que les expériences vécues pendant le COVID-19 diminuent la probabilité que les jeunes médecins envisagent un changement de carrière
  • 61 % des jeunes médecins considèrent l’eHealth comme la technologie de santé numérique qui a contribué le plus à améliorer leur expérience pendant l'épidémie du COVID-19, dépassant ainsi l'intelligence artificielle (IA) (53 %)
  • 47 % des jeunes médecins ont rapporté une plus grande satisfaction de la part des patients ; 44 % ont constaté une plus grande collaboration avec des collègues ayant des compétences différentes

La pandémie du COVID-19 a changé le regard des jeunes médecins sur les avantages comparatifs des différentes technologies de la santé. Il est intéressant de noter que les jeunes professionnels de la santé sont plus conscients de la valeur directe de l'e-health ; 61 % des jeunes médecins considèrent l'e-health comme la technologie numérique de soins de santé qui a le plus optimisé leur expérience pendant la pandémie.

 

Ce qui ressort de l'enquête Philips : Future Health Index Insights : COVID-19 and Younger Healthcare Professionals complète le grand rapport Future Health Index 2020. Les résultats montrent comment le COVID-19 a influencé les opinions et les expériences des jeunes médecins et ce qui, selon eux, devrait changer dans les soins de santé en réponse à la pandémie. 

J'apprécie énormément les sacrifices héroïques que les professionnels de santé de première ligne ont endurés durant la lutte contre la COVID-19. Nous leur devons d'écouter leur voix lorsque nous envisageons l'avenir du secteur des soins de santé.

Jan Kimpen

Chief Medical Officer chez Philips.

« Les professionnels de santé, y compris la jeune génération, ont connu des niveaux de stress sans précédent et ont souvent été confrontés à des ressources limitées ces derniers mois » a déclaré Jan Kimpen, Chief Medical Officer chez Philips. « J'apprécie énormément les sacrifices héroïques que les professionnels de santé de première ligne ont endurés durant la lutte contre la COVID-19. Nous leur devons d'écouter leur voix lorsque nous envisageons l'avenir du secteur des soins de santé. Notre enquête révèle que les jeunes médecins sont heureusement aussi passionnés par leur vocation qu'ils l'étaient auparavant »

Les jeunes médecins veulent plus de technologie numérique

Pour de nombreux jeunes médecins interrogés, travailler avec le COVID-19 a montré à quoi pourrait ressembler l'avenir de la technologie dans les soins de santé, 44 % des personnes interrogées ont déclaré que la pandémie les avait exposés à de nouvelles façons d'utiliser les technologies de la santé numériques. 

 

Alors que la santé se prépare pour l'avenir, de nombreux jeunes médecins espèrent que ces progrès deviendront des éléments permanents de leur environnement de travail post-COVID-19. A la question : « Quels changements espérez-vous le plus voir advenir/persister après la pandémie ? », les jeunes médecins citent en tête de liste les nouveaux types de technologies numériques de la santé (29 %), les nouvelles façons d'utiliser les technologies numériques de la santé (29 %), une meilleure reconnaissance de la part de leurs patients (29 %) et une disponibilité accélérée des technologies numériques de la santé (28 %). 

De nombreux jeunes médecins sont plus que jamais engagés dans leur carrière

La pandémie confronte les professionnels de santé à des difficultés professionnelles et des dilemmes moraux encore plus importants, qui risquent fort de faire augmenter le nombre élevé de cas d'épuisement professionnel et les problèmes de santé mentale qui y sont liés [1]. Cependant, de nombreux jeunes médecins disent qu'ils sont plus enclins à rester dans le secteur de la médecine en raison de leurs expériences vécues pendant la pandémie de COVID-19. La plupart (53 %) indiquent que le COVID-19 n'influence pas leur décision d'envisager ou non un changement de carrière, et seulement 9 % ont déclaré qu'ils étaient plus enclins à quitter la profession.

 

De nombreux jeunes médecins sont plus satisfaits, tant dans leur carrière que sur le plan personnel. 47 % ont rapporté une plus grande appréciation de la part des patients, tandis que 44 % ont constaté une plus grande collaboration avec des collègues ayant des compétences différentes. 

 

Depuis 2016, Philips mène des recherches pour aider à déterminer l'état de préparation des pays à relever les défis en matière de soins de santé et à mettre en place des systèmes de santé efficaces et performants. Pour plus de détails sur la méthodologie du Future Health Index et pour accéder au rapport 2020 dans son intégralité, y compris les enseignements tirés du FHI Insights : COVID-19 and Young Healthcare Professionals, consultez le site Future Health Index.

Méthodologie de recherche

L’enquête Future Health Index Insights: COVID-19 and Younger Healthcare Professionals a été menée du 19 juin au 30 juillet 2020 dans 5 pays (Chine, France, Allemagne, Singapour et États-Unis d'Amérique) dans leur langue maternelle. L'enquête a été menée en ligne et hors ligne (en fonction des besoins de chaque pays) avec un échantillon de 100 par pays pour les médecins de moins de 40 ans, qui ont obtenu leur premier diplôme en médecine. L'enquête a duré environ 10 minutes. L'échantillon total de l'enquête comprend 500 médecins de moins de 40 ans.

 

[1] National Academy of Medicine : https://nam.edu/initiatives/clinician-resilience-and-well-being/clinician-well-being-resources-during-covid-19/

À propos de Royal Philips

Royal Philips (NYSE : PHG, AEX : PHIA) est l'une des plus importantes entreprises technologiques de santé. Focalisée sur l'amélioration de la santé et l'optimisation des perspectives dans le parcours des soins de santé, d'une vie saine au diagnostic et au traitement, en passant par la prévention, sans oublier les soins à domicile. Philips tire parti de technologies de pointe et d'une connaissance approfondie des consommateurs et du monde clinique pour proposer des solutions intégrées. L'entreprise est l'un des leaders de l'imagerie diagnostique, des thérapies assistées par l'imagerie, de la surveillance des patients et de l'informatique de santé, ainsi que de la santé grand public et des soins à domicile. Philips, dont le siège social se trouve aux Pays-Bas, a réalisé avec son portefeuille de technologies de santé un chiffre d'affaires de 19,5 milliards d'euros en 2019 et emploie quelque 81.000 personnes actives dans les domaines de la vente et des services dans plus de 100 pays. Pour plus d'informations sur Philips, consultez le site www.philips.com/newscenter.

En savoir plusAfficher moins

Sujets

Contact

Pieter de Meer

Pieter de Meer

PR & Communications Manager Health Systems Benelux

Visuels

Partager sur les réseaux sociaux

Articles connexes