Informations Presse

mai 12, 2020

Les infirmiers sont au centre de nos soins de santé et ils ont besoin de notre aide. Voici ce que nous devons faire :

Temps de lecture moyen: 7-9 minutes

Aujourd'hui est la Journée internationale des infirmières et je ne vois pas de meilleur moment pour réfléchir au rôle crucial que jouent ces femmes et ces hommes incroyables dans la lutte contre la pandémie mondiale de COVID-19. Les infirmiers représentent la majorité des prestataires de soins de santé dans le monde; ce sont souvent les premiers visages que nous voyons à notre arrivée à l'hôpital et les personnes qui prennent soin de nous lorsque nous sommes malades à la maison. Je dirais qu'ils sont le cœur battant de nos communautés de soins de santé, car ils soutiennent les patients sur le plan clinique et émotionnel. Maintenant, lorsque je parle à des amis infirmiers et d'anciens collègues, ils disent qu'ils ont plus que jamais besoin de soutien. Voici mes réflexions sur la façon dont nous pouvons les aider.

Il n’y a pas assez d’infirmiers

Maintenant qu'il y a plus de 3,8 millions d'infections par le nouveau coronavirus (COVID-19) dans le monde, l'augmentation explosive de la demande de soins a révélé un problème mondial: il n'y a pas assez d'infirmiers. Maintenant que les salles d'urgence sont inondées et que le système est sous la pression de la pandémie, les administrateurs des hôpitaux doivent trouver des moyens créatifs de trouver suffisamment de personnel. Certains hôpitaux embauchent des soignants à la retraite et d'autres recrutent des infirmiers dans des postes non cliniques comme un service de qualité. Le Royaume-Uni a même lancé une législation d'urgence pour élargir le personnel infirmier avec des personnes compétentes et expérimentées. Le besoin de plus de personnel rend la pénurie d'équipements de protection individuelle encore plus importante. Bien que la disponibilité d’équipement de protection semble évident dans des circonstances normales, les infirmiers sont désormais invités à rationner et à réutiliser les fournitures limitées dont ils disposent.

Que pouvons-nous faire? 

Je pense qu'il est essentiel que nous fournissions aux infirmiers les outils nécessaires pour bien comprendre le bien-être et la santé de leurs patients, que ce soit à domicile ou à l'hôpital. Une surveillance régulière grâce à un équipement domestique connecté peut permettre aux infirmiers de s'assurer que les patients qui ne sont pas suffisamment malades pour être hospitalisés peuvent être surveillés et soignés à distance. La recherche montre que de nombreux infirmiers sont prêts pour cela. Le rapport FHI (Future Health Index) de Philips montre que près de quatre jeunes infirmiers sur cinq pensent que la technologie de la santé numérique peut avoir un effet positif sur les résultats et les expériences de santé des patients.

 

Au sein de l'hôpital, nous pouvons soutenir nos infirmiers de trois manières principales. Premièrement, comme de nombreux infirmiers sont invitées à assumer des responsabilités qu’ils n’ont normalement pas, le matériel de formation est très important. Par exemple, à l'aide de vidéos didacticiels, les infirmiers peuvent en apprendre davantage sur la ventilation invasive ou la surveillance de base des patients.

Je pense qu'il est essentiel que nous fournissions aux infirmiers les outils nécessaires pour bien comprendre le bien-être et la santé de leurs patients, que ce soit à domicile ou à l'hôpital.

Cindy Gaines

Chief Nursing Officer Population Health Management, Philips

Deuxièmement, le nombre de rapports du système de surveillance qui nécessitent l'attention d’un infirmier peut entraîner une fatigue d'alarme, également en raison de l'augmentation du nombre de patients dans la salle d'urgence, il y a beaucoup plus d'alarmes. Les solutions de surveillance des patients qui trient ces alertes et qui sont configurables pour le flux de travail de chaque organisation aident les infirmiers à comprendre la source et le risque de chacune de ces alertes.

 

Enfin, la sécurité de nos infirmiers est primordiale, nous devons minimiser leur contact avec les patients infectés en apportant des solutions pour bien surveiller un patient en dehors de la salle. Nous avons vu qu'il existe plusieurs façons de limiter l'exposition du personnel, telles que le passage des câbles à l'extérieur des chambres des patients pour les moniteurs et les pompes à perfusion, ou la mise en œuvre de solutions pour la visualisation à distance des lits ou l'utilisation de télécommandes. Même dans le sillage de COVID-19, je m'attends à ce que l'adoption de solutions de surveillance sans contact - telles que des biocapteurs portables ou des systèmes basés sur des caméras qui peuvent mesurer les signes vitaux sans contact humain - continuera de croître.

Population health management

L'année dernière, mon père a été hospitalisé pour une pneumonie et j'ai pu le réconforter à son chevet. Je ne peux pas m’imaginer de seulement communiquer avec lui par téléphone ou par l'intermédiaire d'un infirmier, ceci est bien le cas pour les familles des patients COVID-19. Les infirmiers voient à quel point c'est difficile. Ils voient à quel point la séparation est douloureuse et réelle, et cela leur brise aussi le cœur. Plus nous pouvons soutenir les soins à domicile pendant les premiers stades de la maladie, mieux c'est. Et une fois qu'un patient a déménagé à l'hôpital, mes amis infirmiers disent que cela aide énormément les familles de voir un membre de sa famille malade et de lui parler.

 

Ce passage des soins au domicile est crucial. Cette pandémie se produit alors que l'importance des soins de santé fondés sur la valeur augmente. Les organisations qui utilisent des plateformes de gestion de la santé de la population peuvent mieux surveiller le patient dans les différentes phases des soins, combler les lacunes dans les soins et intervenir tôt auprès des patients à risque. Ces plateformes aident les organisations de soins de santé à identifier et prioriser leurs populations de patients à risque en fonction de jeux de codes spécifiques liés à COVID-19.

Alt-text image

Ces évaluations préconfigurées peuvent leur permettre de prendre en charge les patients qui ont pu être diagnostiqués avec le virus ou ceux qui ont reçu un dépistage. Par exemple, l'hôpital Groene Hart aux Pays-Bas utilise la solution de surveillance COVID-19 de Philips pour gérer le volume croissant de patients, ce qui facilite l'utilisation du dépistage en ligne, des questionnaires de suivi et de la surveillance à domicile pour éviter les visites inutiles à l'hôpital.

 

Je pense que c'est aussi un moyen de réduire l'épuisement professionnel chez les infirmiers. Même avant l'épidémie du coronavirus, les infirmiers subissaient une pression énorme. Le rapport FHI a révélé que près de trois jeunes professionnels de la santé sur quatre souffrent de stress lié au travail. Et parmi les personnes interrogées, environ un sur trois a envisagé de quitter les soins en raison de ce stress. Nous devons examiner de très près cette jeune génération d’infirmiers en première ligne de COVID-19 et apprendre d'eux pour faire tout ce que nous pouvons pour améliorer leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Opportunité de grandir

Cette pandémie nous donnera l'occasion d'apprendre, de grandir et de mieux se préparer à la prochaine crise. Les héros de première ligne sont les mamans et les papas, les fils et les filles, les sœurs, les frères, les amis et les voisins. Ils risquent leur santé et la possibilité d'être à la maison avec leurs proches pour faire tout ce qu'ils peuvent pour prendre soin de leurs patients. Il est essentiel que ces personnes soient dotées des ressources et des fournitures dont elles ont besoin pour accomplir leurs tâches et assurer aux patients sécurité et efficacité.

 

Lorsque tout cela aura été dit et fait, nous aurons appris à quel point nos soignants sont vraiment héroïques. Cette pandémie dévastatrice montre le travail désintéressé qui se déroule dans les hôpitaux du monde entier, passant souvent inaperçu dans les temps plus calmes. Si nous encourageons tous la gentillesse, encourageons la gaieté et montrons un peu plus de compréhension, nous pouvons soutenir les soignants et être inspirés par leurs efforts.

Partager sur les réseaux sociaux

Sujets

Auteur

Cindy Gaines

Cindy Gaines

Chief Nursing Officer Population Health Management, Philips

Cindy a plus de trente-deux ans d'expérience en soins de santé, en plus de son travail d'infirmière, elle était également responsable de la gestion de la santé de la population dans un grand établissement médical de Kalamazoo, Michigan.

 

C'est là que Cindy a collaboré pour la première fois avec Philips, témoignant du potentiel de faire une réelle différence dans les soins aux patients et l'expérience du soignant, en utilisant des solutions informatiques de santé conçues avec l'œil sur l'utilisateur. Sa décision de travailler chez Philips a été motivée par son désir d'améliorer la prestation de soins à plus grande échelle et de développer des moyens innovants pour atteindre des objectifs ambitieux avec divers clients.

En savoir plusAfficher moins
Follow me on