Informations Presse

juin 21, 2019

Philips rend les examens cardiologiques plus rapides et plus précis grâce à la nouvelle version du système d’échographie EPIQ CVx

Bruxelles, Belgique - Philips lance une nouvelle version du système d’échographie EPIQ CVx, qui permet de rendre les examens cardiologiques encore plus rapides et plus précis. L’automatisation avancée de la nouvelle version 5.0 – avec l’intelligence artificielle – permets au médecin de mesurer le volume du ventricule droit et la fraction d’éjection du cœur en seulement 15 secondes. Il y a également moins de variations entre les scans, ce qui permet d’augmenter la précision. 

 

« La complexité des examens cardiaques peut nuire à la qualité des soins. Philips adresse cet obstacle en utilisant de l’intelligence artificielle pour rendre les échographies plus facile, plus rapide et plus reproductibles, » déclare Carmen Silverstandt, Business Manager Ultrasound Philips Benelux. « La nouvelle version d’EPIQ CVx est donc un énorme pas en avant. [1] Grâce à l’automatisation avancée, les variations entre les analyses diminuent.  Ceci permet aux cardiologues à faire des choix plus précis en ce qui concerne le traitement. En plus, la vitesse à laquelle un examen est mené augmente de 21%, ce qui signifie que 400 examens supplémentaires peuvent être menées chaque année. » [2]

La complexité des examens cardiaques peut nuire à la qualité des soins. Philips adresse cet obstacle en utilisant de l’intelligence artificielle pour rendre les échographies plus facile, plus rapide et plus reproductibles.

Carmen Silverstandt

Business Manager Ultrasound Philips Benelux

Plus de confiance dans le diagnostic

Les nouvelles applications de la version 5.0 permettent d’évaluer de manière approfondie le fonctionnement du cœur, augmentant ainsi la confiance dans le diagnostic des patients souffrant d’hypertension pulmonaire, de maladie cardiaque congénitale, de maladie coronarienne et d’insuffisance cardiaque.

 

Les applications AutoStrain LV, -LA et RV génèrent automatiquement différentes perspectives, offrant ainsi une visualisation et analyse exceptionnelle des différentes parties du cœur. Ces informations sont extrêmement importantes pour les personnes susceptibles de développer une maladie cardiovasculaire. Ces informations aident les spécialistes dans le traitement de la fibrillation auriculaire, de l’arythmie et autres problèmes cardiaques complexes.

 

L’application 3D Auto RV détecte et identifie automatiquement les contours du ventricule droit, ce qui permet au spécialiste de quantifier et mesurer en seulement 15 secondes. [3]

Les nouvelles possibilités s’appuient sur les applications avancées déjà disponibles sur la plateforme EPIQ CVx, y compris le Dynamic HeartModel. Le Dynamic HeartModel fournit une image claire des ventricules et de leur capacité à pomper le sang – en particulier à gauche, où l’insuffisance cardiaque commence souvent. Une étude récente du Dynamic HeartModel, publié par l’European Heart Journal – Cardiovascular Imaging, a conclu que « l’algorithme automatisé permet de rapidement mesurer les volumes dynamiques ventriculaire gauche et auriculaire gauche, et d’analyser avec précision les paramètres d’éjection et de remplissage ». [4]

 

La nouvelle version ajoute également des options de diagnostics à l’EPIQ CVxi. Le système a été spécialement développé pour être utilisé dans un laboratoire d’intervention, mais peut maintenant aussi être utilisé en échographie. 

Philips EPIQ CVx cardiovascular ultrasound system
Philips EPIQ CVx cardiovascular ultrasound system

Maintenant aussi utilisable en cardio-oncologie

La nouvelle plateforme de Philips peut également jouer un rôle dans de nouveaux domaines médicaux, tels que la cardio-oncologie. La chimiothérapie peut, si le dosage n’est pas surveillé correctement, être nocive pour le cœur. Outre la surveillance des fonctions cardiaques, des nouveaux domaines médicaux tels que la cardio-oncologie peuvent utiliser l’échocardiographie pour surveiller la santé cardiaque pendant la chimiothérapie. 

 

La cardio-oncologie a entraîné une augmentation de la demande d’échocardiographie dans le monde entier. Les médecins en cardio-oncologie ont besoin d’analyses très précises des enregistrements cardiologiques. Pour pouvoir comparer les résultats de manière fiable, les mesures doivent être cohérentes au sein des différentes études.

Introduction

Philips dévoile l’EPIQ CVx Release 5.0 et le paquet complet des solutions de guidage diagnostic et interventionnel lors de l’American Society of Echo (ASE) du 21-25 juin 2019 à Portland, Oregon, stand #300.

 

Suivez la conversation #ASE2019 @PhilipsLiveFrom tout au long de l’évènement. Plus d’informations sur le Release 5.0 est disponible ici

 

[1] Le Philips CVx et CVxi 5.0, les systèmes d’imagerie par ultrasons diagnostiques sont disponibles à la vente dans le monde entier. L’application Dynamic Heart Model est marquée CE, approuvé par la FDA et disponible à la vente dans le monde entier. Les applications AutoStrain LV, LA, RV et l’application 3D Auto RV sont marquées CE et FDA 510(k) est en attente et sont donc disponibles à la vente dans le monde entier, à l’exclusion des Etats-Unis. 

[2] Basé sur huit analyses par jours pendant 48 semaines.

[3] Basé sur les résultats de tests internes. 

[4] European Heart Journal - Cardiovascular Imaging, "Machine learning based automated dynamic quantification of left heart chambers volumes," 9 octobre 2018.

À propos de Philips

Royal Philips (NYSE : PHG, AEX : PHIA) est l'une des plus importantes entreprises technologiques de santé. Focalisée sur l'amélioration de la santé et l'optimisation des perspectives dans le parcours des soins de santé, d'une vie saine au diagnostic et au traitement, en passant par la prévention, sans oublier les soins à domicile. Philips tire parti de technologies de pointe et d'une connaissance approfondie des consommateurs et du monde clinique pour proposer des solutions intégrées. L'entreprise est l'un des leaders de l'imagerie diagnostique, des thérapies assistées par l'imagerie, de la surveillance des patients et de l'informatique de santé, ainsi que de la santé grand public et des soins à domicile. Philips, dont le siège social se trouve aux Pays-Bas, a réalisé avec son portefeuille de technologies de santé un chiffre d'affaires de 17,4 milliards d'euros en 2016 et emploie quelque 71.000 personnes actives dans les domaines de la vente et des services dans plus de 100 pays. Pour plus d'informations sur Philips, consultez le site www.philips.be.

En savoir plusAfficher moins

Sujets

Contact

Visuels

3D Auto RV application
AutoStrain LV application
Philips EPIQ CVx cardiovascular ultrasound system

Partager sur les réseaux sociaux

Articles connexes