Informations Presse

mars 12, 2019

Une étude de Philips sur le sommeil révèle que nous aspirons tous à un meilleur sommeil… à condition qu’il vienne tout seul

  • 41% des adultes aux Pays-Bas indiquent que la qualité de leur sommeil s’est détériorée ces cinq dernières années.
  • 63% des Néerlandais veulent améliorer la qualité de leur sommeil

Bruxelles, Belgique - Royal Philips (NYSE: PHG, AEX: PHIA), leader mondial dans les technologies de santé, a publié aujourd’hui les conclusions de son enquête annuelle mondiale consacrée au sommeil dans un rapport intitulé « The Global Pursuit of Better Sleep Health ». L’enquête, menée chaque année à l’occasion de la Journée mondiale du sommeil du 15 mars, a sondé des adultes dans 12 pays afin de cerner leurs attitudes, perceptions et comportements sur le sommeil. Bien que le public soit mieux sensibilisé à l’impact du sommeil sur la santé en général, les résultats montrent qu’un sommeil de bonne qualité reste un défi difficile à relever pour de nombreuses personnes dans le monde.

 

Alors que 71% des adultes néerlandais interrogés [1] affirment que le sommeil a un impact sur la santé, seulement 42 % estiment que la qualité de leur sommeil est bonne. Or, un sommeil de mauvaise qualité impliquant une carence de repos est un facteur de risque fortement corrélé à la dépression, l’obésité, le diabète, les maladies cardiaques, les AVC, les maladies neurocognitives et même le cancer [2].

L’enquête, menée par KJT Group pour Philips, a sondé 11 006 personnes en Allemagne, en Australie, au Brésil, au Canada, en Chine, en Corée du Sud, aux États-Unis, en France, en Inde, au Japon, aux Pays-Bas et à Singapour. Les résultats révèlent que la plupart des répondants préfèrent consulter Internet plutôt qu’un médecin pour les problèmes liés au sommeil. Huit adultes sur dix dans le monde se disent désireux d’améliorer la qualité de leur sommeil, mais la majorité (60%) d’entre eux n’a pas sollicité l’aide d’un professionnel de la santé en ce sens. Lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes de sommeil, les sondés indiquent être également plus enclins à se tourner vers les sources d’information en ligne. Plus inquiétant encore, 65% des personnes qui affirment souffrir d’apnée du sommeil n’ont jamais utilisé ou n’utilisent plus de thérapie pour traiter leur état.
« Philips entend à ce titre faire évoluer son offre de solutions prouvées cliniquement dans le but de résoudre 80% des problèmes liés au sommeil dans le monde dans un avenir proche, avec l’espoir que les personnes qui luttent depuis si longtemps contre diverses formes de problèmes de sommeil puissent mieux dormir, et ainsi améliorer leur qualité de vie »

Mark Aloia

PhD, Global Lead for Behavior Change, Sleep & Respiratory Care chez Philips

« Ces données suggèrent que les gens se rendent certes compte que le sommeil est d’une importance fondamentale, mais qu’un sommeil de qualité est toujours hors de portée pour la plupart d’entre eux », a déclaré Mark Aloia, PhD, Global Lead for Behavior Change, Sleep & Respiratory Care chez Philips. « Si nous voulons prendre ce problème au sérieux et nous attaquer aux aspects socio-émotionnels d’un sommeil médiocre, nous devons commencer par démontrer que nous pouvons traiter ces problèmes d'une manière à la fois simple et significative, en nous fondant sur une approche clinique solide. Philips entend à ce titre faire évoluer son offre de solutions prouvées cliniquement dans le but de résoudre 80% des problèmes liés au sommeil dans le monde dans un avenir proche, avec l’espoir que les personnes qui luttent depuis si longtemps contre diverses formes de problèmes de sommeil puissent mieux dormir, et ainsi améliorer leur qualité de vie ».

L’enquête a également révélé que 64% des adultes aux Pays-Bas souffrent d’au moins une des affections recensées pour avoir une incidence sur le sommeil, l’insomnie (28%) étant la plus courante. Compte tenu du grand nombre de facteurs susceptibles d’influer sur une bonne nuit de sommeil, Philips entend exploiter ces données pour aider les gens aux quatre coins du monde à comprendre la valeur du sommeil, mais aussi la manière d’améliorer leurs habitudes de sommeil.

 

Le Dr Newell, médecin du sommeil à l'hôpital CHU Brugmann à Bruxelles, a fourni un contexte supplémentaire pour les résultats. Découvrez l’article ici. Pour consulter d’autres résultats de l’enquête mondiale de cette année ou de l’année dernière, visitez le site : https://www.philips.be/fr/c-e/world-sleep-day.

 

Philips s’engage fermement à développer des solutions qualitatives et prouvées cliniquement pour aider les gens à contrôler la qualité de leur sommeil. À cet égard, Philips se fixe pour ambition de fournir des solutions qui répondent aux besoins croissants et évolutifs des consommateurs et des professionnels de la santé. Pour plus d’informations sur les solutions avancées de Philips pour le sommeil et les soins respiratoires, visitez www.philips.be/apneedusommeil  

 

[1] Les chiffres néerlandais peuvent être extrapolés à la situation belge

[2] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK19961/

À propos de Royal Philips

Royal Philips (NYSE : PHG, AEX : PHIA) est une entreprise technologique leader dans le domaine de la santé dont la mission principale est d’améliorer la santé des personnes au travers de solutions et services autour du Continuum de Santé : mode de vie sain, prévention, diagnostic, traitement et soins à domicile. Philips utilise des technologies de pointe et s’appuie sur les retours cliniques et les consommateurs pour concevoir des solutions intégrées. Basée aux Pays-Bas, l’entreprise est leader dans l’imagerie diagnostique, la thérapie guidée par imagerie, le monitorage patient et l’informatique clinique, ainsi que dans le bien-être, la santé personnelle et les soins à domicile. Avec son portefeuille de solutions Santé et Bien-être, Philips a réalisé un chiffre d’affaires de 18,1 milliards d’euros en 2018, emploie environ 77 000 salariés et commercialise ses produits et services dans plus de 100 pays. Un complément d’information sur Philips est disponible sur le site www.philips.be/informationpresse.

En savoir plusAfficher moins

À propos de l’enquête

Cette enquête a été réalisée en ligne par KJT Group pour le compte de Philips du 9 au 28 janvier 2019 auprès de 11 006 adultes âgés de 18 ans et dans plus dans 12 pays différents (Allemagne : n=1 003 ; Australie : n=750 ; Brésil : n=1 001 ; Canada : n=750 : Chine : n=1 001 ; Corée du Sud : n=1 000 ; États-Unis : n=1 000 ; France : n=1 000 ; Inde : n=1 000 ; Japon : n=1 000 ; Pays-Bas : n=750 et Singapour : 750). L’enquête s’est déroulée sur le web et dans la ou les langue(s) principale(s) de chaque pays. Elle portait sur des échantillons non probabilistes. Aucune marge d’erreur ne peut donc être estimée avec précision. Pour connaître la méthodologie complète de l’enquête, y compris les variables de pondération, veuillez prendre contact avec Meredith Amoroso, à l’adresse meredith.amoroso@philips.com.

En savoir plusAfficher moins

Sujets

Contact

Jeroen Gaudissabois

Jeroen Gaudissabois

Brand Communications & Digital Manager BeLux

Tel.: +32 495 62 66 77

Visuels

Partager sur les réseaux sociaux

Articles connexes