Informations Presse

juin 25, 2020

Un sommeil sain... Bien dormir booste votre productivité

Temps de lecture moyen: 4-6 minutes

Comment accroître sa productivité en dormant mieux

À une époque où la normalité et la routine ont fait place à un véritable mode de survie, les gens prennent de plus en plus conscience de la nécessité de maintenir les mêmes niveaux de productivité dans leurs nouveaux modes de travail et de vie. Nombreux sont les gens qui travaillent depuis chez eux, tout en s'occupant de jeunes enfants ou de proches âgés, ce qui peut parfois leur compliquer la tâche et les empêcher de fournir un niveau optimal de performance. Les gens en quête de productivité se doivent de prendre conscience du rôle que joue la santé, et en particulier la qualité du sommeil.

 

On associe souvent la productivité au fait d'en faire davantage, et de mettre le travail au premier plan. Résultat : il reste moins de temps pour le sommeil. Le fait de faire passer le travail avant le sommeil est souvent salué et considéré comme un gage d'excellence. Toutefois, en réalité, lorsque le sommeil est négligé, la productivité et les performances peuvent en souffrir.

 

L'association entre le sommeil et la productivité n'est guère surprenante, dans la mesure où beaucoup de gens ressentent les effets du manque de sommeil. Selon l'enquête annuelle réalisée par Philips sur le sommeil à travers le monde, 61 % des adultes estiment qu'ils ont une moins bonne mémoire lorsqu'ils n'ont pas bien dormi, et 75 % admettent être moins productifs après une mauvaise nuit de sommeil. Ces informations ont du sens, étant donné l'importance avérée du rôle du sommeil, et en particulier du sommeil profond, qui aide à mieux mémoriser et à améliorer nos performances.

 

Afin de traiter les problèmes de sommeil, et améliorer ainsi nos performances, il importe de comprendre la valeur du sommeil, et singulièrement d'un sommeil sain.

Sommeil et bien-être

Des études ont démontré qu'un sommeil de mauvaise qualité affecte la mémoire, l'attention, la prise de décisions et la résolution des problèmes, soit quatre composantes essentielles d'une productivité optimale [1]. Selon Dr. David White, Chief Medical Officer de Philips Sleep and Respiratory Care, « une seule nuit de sommeil d'une durée inappropriée (à savoir moins de sept heures, estime-t-on généralement) peut avoir un impact sur l'humeur, les performances et le bien-être général. Plusieurs nuits consécutives d'un sommeil inadéquat entraînent des effets plus importants. »

 

La recherche continue à démontrer le lien entre le sommeil et le bien-être général. Par exemple, une étude menée sur plus de 4 000 employés de quatre grandes entreprises américaines a révélé que les participants insomniaques ou ne dormant pas suffisamment connaissaient le plus de baisses de productivité. Parmi les déficits constatés, on peut citer le fait de passer trois fois plus de temps que d'habitude à la gestion du temps, un manque de motivation, et des problèmes de concentration, de mémoire et de prise de décisions [2]. 

Une seule nuit de sommeil d'une durée inappropriée (à savoir moins de sept heures, estime-t-on généralement) peut avoir un impact sur l'humeur, les performances et le bien-être général. Plusieurs nuits consécutives d'un sommeil inadéquat entraînent des effets plus importants.

Dr. David White

Chief Medical Officer de Philips Sleep and Respiratory Care

Il n'existe aucun substitut au sommeil

Les solutions miracles telles que le café et les boissons énergisantes ne sont que des remèdes ponctuels au manque de sommeil. Si la caféine sert souvent de béquille aux personnes qui manquent de sommeil et génère une amélioration des performances dans certains cas, Dr. White met en garde contre ses effets secondaires négatifs. La caféine fait grimper le rythme cardiaque et la pression artérielle. Elle a également un effet diurétique. En outre, elle ne constitue pas un substitut suffisant ou comparable au sommeil dans la mesure où elle ne génère pas les mêmes bénéfices, notamment la consolidation mémorielle et l'élimination des protéines toxiques dans le cerveau.

 

Au lieu de compter sur des stimulants, Dr. White formule les suggestions suivantes pour améliorer votre sommeil :

 

  • Passez sept heures au lit. Il est impossible de dormir sept heures si vous ne disposez que d'une possibilité de sommeil de six heures.
  • Ayez une bonne hygiène générale de sommeil : allez vous coucher et levez-vous à la même heure de façon régulière et évitez la caféine et l'alcool avant d'aller au lit.
  • Si vous éprouvez des difficultés récurrentes à vous endormir ou à restez endormi(e), consultez votre médecin. Votre médecin peut vous aider à mettre en pratique des changements de comportement en matière de sommeil, susceptibles d'améliorer considérablement la qualité de votre sommeil.

 

 

[1] https://www.sleep.org/articles/sleep-and-productivity-at-work/

[2] https://www.tuck.com/productivity-and-sleep/

Partager sur les réseaux sociaux

Sujets

Contact

Sabrina Heymans

Sabrina Heymans

PR Manager Personal Health Belux

Tel.: +32 468 14 76 12

Articles connexes